2.12.10

Dyspraxie verbale :: Deux vidéos

video video



Voici des vidéos de mes enfants, Félix (4 ans) et Camille (6 ans) qui sont tous les deux dyspraxiques à leur façon, à différents niveaux avec chacun leurs petits extras. Pourquoi des vidéos? Pour illustrer ce que peut être une trouble de langage de façon concrète...

Comme ils bougent beaucoup, j'avais limité les chansons à la salle de bain, mais j'avoue que ça donne un peu le tournis quand même. Remarquez qu'il y a un an, Camille ne disait pas deux mots reliés, alors, c'est tout un progrès! Il y a de l'espoir. Elle est en classe langage (9 enfants) de première année et reçoit aussi des thérapies hebdomadaires en orthophonie et en ergothérapie. Elle est aussi supposée faire de la physiothérapie, mais on n'y arrive pas...

Sans compter que Fiston aussi est en attente de services et qu'il participe à des ateliers de communication, de socialisation, d'orthophonie et d'ergothérapie à son CPE. Tous les deux, ensemble, participent aux loisirs adaptés de Gymn-Eau ce qui nous offre une petite pause pour déjeuner en amoureux les samedis !


La dyspraxie, ça ne change pas le monde, sauf que*...

* Vous avez le goût de continuer la phrase, ne vous gênez surtout pas!

9 commentaires:

  1. ...sauf que ça nous change profondément,nous,les parents. Notre regard devient moins superficiel, notre coeur se fortifie d'un courage qu'on ne se serait jamais deviné capable. Ça ajoute des petits "extras" aussi : des peines, des inquiétudes et des larmes, un peu plus que pour les autres. Mais nous savons savourer les joies comme pas un. Et ça, c'est inestimable comme outil pour savourer la vie. On est outillé de ce petit extra!C'est un cadeau inestimable.

    La dyspraxie,ça ne change pas le monde mais ça change un peu les plans. D'aujourd'hui et peut-être de demain. Mais ça va. Après les rendez-vous, les encouragements et les exercices à faire à la maison, en dessous de tout ça il y a ces précieux êtres humains qui nous serrent par le cou et qui chuchotent: "Je t'aime, ma belle maman..." Et qui savent être heureux. Point. La vie peut parfois être dure mais si belle aussi...

    RépondreEffacer
  2. Merci Mamanbooh pour ce beau partage, je trouve que tes enfants vont très bien... Mon fils aura 4 ans en février, il aimerait tellement chanter les comptines mais place à peine un mot par phrase si nous chantons avec lui. Continue ton grand travail parce que je sais comment c'est demandant...

    La dyspraxie ne change pas le monde sauf qu'elle vous fera vivre beaucoup d'émotions en tant que Maman. Elle vous démontrera que vos capacités de tout faire pour votre enfant est bien plus grande qu'imaginée, que le courage est une nécessité et non une cause humble, que le manque de patience sera assouvi par la joie de vivre de son enfant malgré ce handicap. Si vous rencontrez une de ces Mamans, de grâce, ne pas la rassurer mais plutôt l'écouter parler de ses inquiétudes et de sa tristesse et elle vous fera assez confiance pour vous paratger tous les progrès de son enfant. Ça ne change pas le monde mais ça change un coeur de Maman.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci pour votre message en particulier la dernière phrase : "la dyspraxie ça ne change pas le monde sauf que ça change un coeur de Maman", nous pouvons toute nous l'adresser et chacune avec notre propre histoire, on ne se sent pas toute seule.

      Effacer
  3. @ Merci Kim d'avoir joué le jeu. J'aime beaucoup ta dernière phrase pleine d'espoir, ça me fait du bien.

    @ Maman se cuisine: tu sais, ma fille vient juste de commencer à parler, à 6 ans. Courage!

    J'aime beaucoup "de grâce, ne pas la rassurer mais plutôt l'écouter parler de ses inquiétudes et de sa tristesse et elle vous fera assez confiance pour vous partager tous les progrès de son enfant". Merci!!!

    RépondreEffacer
  4. la dyspraxie ca ne change pas le monde mais ca renforce les valeurs de la vie
    on fait des enfants pour ce qu ils sont et ce qu ils vont devenir on ne les choisis pas et c est tant mieu
    c est des enfants qui nous donnent pleinsssss d'amourssss
    bon courage a tous les parents chaque enfant est différent dyspraxique ou pas
    moi j ai 4 enfants dont 3 dyspraxiques que j'aime passionnément

    RépondreEffacer
  5. La dyspraxie cela ne change pas le monde sauf que cela apprends les parents à avoir plus de patience envers nos enfants dys et à les aider le mieux possible afin qu'ils soient avant tout bien dans leur peau avant de penser à leur avenir intellectuel et professionnel...j'avoue j'ai encore beaucoup de mal à ne plus y penser pour l'instant, je fais confiance aux professeurs de l'enseignement spécialisé de ghlin car depuis septembre mon fils a retrouvé le sourire et des amis c'est ce qui compte le plus pour lui et pour moi par la même occasion...Je l'aime pour ce qu'il est tout simplement!!!

    RépondreEffacer
  6. wowwwwwwwwwww
    vous avez tout dis et tellement bien dis aussi jadore jai rien a rajouter sauf qu on les adores nous ti choux

    RépondreEffacer
  7. Je viens tout juste de reçevoir ENFIN le diagnostique du trouble du langage qui occasionne un trouble d'apprentissage de ma fille de 9ans... ça en a pris des ateliers d'orthophonie et des rendez-vous de toutes sortes avant d'en arriver là! Maman a insisté pour qu'on lui vienne en aide...
    Depuis qu'elle a 2 ans et demi, elle avait toujours un retard modéré du langage, et on ne savait pas trop quoi en penser. Après une deuxième année scolaire pénible et un prof qui s'acharnait sur elle, d'une dépression légère et d'un suivi psychologique, ainsi que quelques plans d'intervention, voilà qu'on a enfin une réponse!
    Rien de mieu que d'avoir un diagnostique avant la rentrée scolaire, mais les intervenants ne sont pas gratuit!
    Bonne chance à tous! C'est pas facile avoir un enfant qui en arrache avec ses camarades et qui arrive difficilement à s'exprimer, qui se choque parfois parce qu'il n'arrive pas à trouver le mot et ne se souvient pas des paroles de la chanson...mais l'important, c'est qu'il se sente aimé et appuyé par ses parents et ses amis!
    Bon courage!

    RépondreEffacer
  8. Le mien, il est complètement changé. Je ne suis plus heureuse, ma joie de mère est partie depuis que je ne suis pas capable de communiquer avec mon enfant et que je des pleurs seulement lorsqu'il s'essaie à parler et qu'il ne réussit pas. Il se décourage et il me décourage. Je ne suis plus heureuse et désolée, pas si positive que vous tous paraissent l'être.

    RépondreEffacer